Véhicules Hors d'Usage

VHU
logodmolisseuragr

PR8700005D

logodmolisseuragr

PR87700013D

6wgqf-Logo_Demolisseur_Broyeur_agrees

PR8700001B

Vous souhaitez vous débarrasser de votre ancien véhicule
accidenté, encombrant, épave non roulante…

Nous reprenons votre véhicule pour la destruction dans nos deux centres
équipés pour la dépollution automobile.

Comment faire pour détruire votre véhicule ?

Rendez-vous dans un de nos deux sites agréé pour la dépollution automobile avec les documents suivants :

  • Carte grise du véhicule
  • Certificat de non gage (comment l'obtenir ?)
  • Pièce d’identité en cours de validité

Le certificat de non gage peut être délivré par la préfecture et est valable un mois.

De par sa présence sur la région Limousin, la société HENAULT dispose de 2 centres disposant de leurs agréments « démolisseurs VHU » et un disposant de l’agrément « broyeurs de VHU ». Nous sommes le seul opérateur à gérer tout le process de traitement et donc à même de répondre aux obligations des constructeurs et des particuliers, pour la reprise et la destruction des VHU.

Lors de son arrivée sur site,
le VHU passe par plusieurs étapes de dépollution

Tout d’abord, il y a la phase liquide. Le véhicule est entièrement vidangé des éléments liquides et gazeux qu’il contient (huiles, filtre à huile, liquides de frein et de refroidissement, fluides de climatisation). Ensuite, il y a la phase solide comprenant le retrait de la batterie au plomb, des éléments pyrotechniques utilisés dans les « air bags » et les réservoirs GPL.

En raison de leur nature, ces déchets dangereux doivent faire l'objet
d'un traitement particulier afin de prévenir de tout risque pour la santé et pour l’environnement.

Depuis 2013, une nouvelle réglementation, dite « directive VHU », encadre et régit la filière.

Elle fixe notamment pour 2015 un objectif de 95 % de réutilisation et de valorisation des VHU.
Afin d’atteindre de tels objectifs, nous démontons les pare-chocs, les pare-brises et les pneus.

voiture

Ce n’est qu’à l’issue de ces différentes étapes que le VHU est considéré comme déchet non dangereux.
Afin de valoriser la matière restante, le véhicule est « déchiqueté » dans des installations industrielles de recyclage appelé « broyeur ».

to top button